COLLISION JUPITER-SL9

 

Le 8 juillet 1992, pendant un survol rapproché de Jupiter, la comète Shoemaker-Levy 9 (découverte en mars 1993) se brisa en de multiples fragments. Ces fragments revinrent s'écraser sur Jupiter les uns après les autres durant la troisième semaine de juillet 1994, à une vitesse de 60 km/s. A cause de la rotation de Jupiter, la série d'impacts provoqua une ceinture de panaches (certains plus grands que la Terre) à la latitude de 44 sud. Les noms des impacts dérivent des noms des 21 fragments (de A à V), d'une taille moyenne de quelques centaines de mètres, détectés par les observations du Télescope Spatial Hubble avant la collision.

Toutes les images ci-dessous sont des compositages d'images prises avec une lunette Clavé de 130 mm à F/D 30 (lentille de Barlow et filtre anti-IR) et une caméra CCD Hi-SIS 22. Site : Observatoire du Pic-du-Midi (France). Auteurs : Christian Buil, Alain Klotz, Thierry Legault. Traitement effectué avec MiPS par Thierry Legault.

 


Images prises pendant la soirée du 20 juillet 1994, montrant les plus grands impacts G et L

 


Images prises entre le 3 et le 22 juillet 1994
Les images 2 et 11 montrent la Grande Tache Rouge, les images 4 et 7 montrent une ombre de satellite
Les images 7 à 12 montrent les impacts du 17 au 22 juillet

 


Planisphère (projection cylindrique) construite à partir de 6 images prises les 19, 20 et 21 juillet,
montrant tous les impacts majeurs (sauf R), la Grande Tache Rouge (GRS) et des Taches Blanches Ovales (WOS)

 

Animation d'une rotation complète de Jupiter, construite à partir du planisphère ci-dessus et comprenant 90 images en projection orthographique (télescopique)